Tutoriel - Les astuces de Squash TM

 

Cet article présente certaines fonctionnalités open source de Squash TM, facilement accessibles et qui permettront à vos équipes de tests d’optimiser la gestion des projets.

  1. Version des exigences
  2. Modification en masse des attributs des cas de test & exigences 
  3. Drag & drop
  • Version des exigences

Le versioning d’exigences permet de gérer efficacement son patrimoine de tests en créant différentes versions pour une même exigence.

Il est courant que les spécificités évoluent au cours du cycle de développement. Le versioning des exigences est un bon moyen pour assurer le suivi d’évolution des documents de spécification et les différents cycles de test.

Chaque version d’une exigence peut donc correspondre à une nouvelle version des spécifications ou à une nouvelle phase de test.

Tous les champs d’une nouvelle version sont modifiables. Vous pouvez ainsi associer une nouvelle version d’une exigence sur un projet dont l’application a évolué et qui place l’exigence à un niveau de criticité plus élevé.

Pour créer une nouvelle version d’une exigence, il suffit de se rendre sur la page de consultation d’une exigence et de cliquer sur [Créer une nouvelle version].

Une pop-up apparaît, vous demandant de confirmer la création de la nouvelle version. En confirmant, vous retournez sur la page de consultation, sur laquelle apparaît un nouveau numéro de version dans le champ dédié.

 

 

 

La nouvelle version créée est considérée comme la version active. Ainsi, lors de l’association de cas de test à une exigence par exemple, la dernière version sera sélectionnée par défaut.

L’historique des versions est disponible et consultable via une interface de niveau 2, permettant de visualiser l’ensemble des modifications apportées au cours de la création des différentes versions.

 

 NB : Deux versions d'une même exigence ne peuvent être associées à un même cas de test.

 

  • Modification en masse des attributs des cas de test & exigences 

Sur Squash TM, vous avez toujours la possibilité d’éditer les exigences et les cas de test après leur conception. L’édition peut se faire sur un cas de test ou une exigence en particulier mais certains attributs peuvent également être modifiés sur plusieurs cas de test ou plusieurs exigences à la fois.

Pour illustrer cette fonctionnalité, nous vous donnons ici l’exemple de la modification en masse de certains attributs pour plusieurs cas de test, depuis l’espace Cas de test et depuis l’espace Campagne.

1. Modification en masse de cas de test depuis l’espace Cas de test

Pré-requis : l’utilisateur doit bénéficier des droits d’écriture.

La modification de plusieurs cas de test peut se faire sur les attributs suivants :

- L’importance

- Le statut

- Le type

- La nature

Pour effectuer les changements voulus, sélectionnez l’assistant de recherche qui se trouve dans la barre d’outils au-dessus de la bibliothèque. 

Effectuez votre recherche de cas de test en fonction des critères souhaités. Sélectionnez ensuite les cas de test à modifier.

Cochez-la ou les cases des attributs à modifier, puis confirmez.

 

NB : pour les exigences, la modification en masse se fait sur les champs suivants : criticité, catégorie et statut.

2. Modification en masse des statuts des cas de test depuis l’espace Campagne

Dans l’espace Campagne, dans le plan d’exécution d’une itération ou d’une suite de tests, il est possible de modifier le statut de plusieurs cas de test de façon simultanée.

Il suffit de sélectionner les cas de test dont le statut est à modifier, cliquer sur le bouton [Statut], sélectionner le statut à associer et confirmer.

 

 

  • Drag & drop

Un des grands avantages de Squash TM est sa facilité de prise en main et sa simplicité d’utilisation. Parmi les fonctionnalités qui vous faciliteront votre travail de recette, il y a notamment le « drag & drop » pour associer les différents objets entre eux. 

1. Association des cas de test et des exigences

Dans les pages de consultation des exigences et des cas de test, un encart dédié vous permet de consulter réciproquement les cas de test vérifiant une exigence et les exigences vérifiées par un cas de test.

Lorsque vous souhaitez lier une exigence à un cas de test par exemple, il vous suffit de cliquer sur le bouton  qui vous permet d’accéder à une interface de niveau 2. 

A partir de cette fenêtre, il vous suffit de glisser les exigences (ou des dossiers) depuis l’arborescence dans le tableau de la fenêtre principale pour faire les liaisons avec le cas de test. La même manipulation se fait depuis l’espace Exigence.

 

 

2. Association de cas de test au plan d’exécution de campagne

Dans l’espace Campagne, l’association entre les cas de test et les campagnes, itérations et suites de tests, est possible selon le même procédé, à partir de l’onglet [Plan d’exécution], puis en cliquant sur [Ajouter].

 

3. Appel d’un cas de test

L'appel d'un cas de test permet d'utiliser des tests déjà existant lors de la création de nouveaux tests. Vous pouvez ainsi exploiter votre patrimoine et l'alimenter intelligemment, en vous appuyant sur l'existant.

Dans l’espace Cas de test, l’appel d’un cas de test se fait également d’un simple « drag & drop » depuis la bibliothèque des cas de test jusque dans l’onglet [Pas de test] de la page de consultation.

 

 

4. Liens entre les exigences

Enfin, la dernière fonctionnalité parue dans la version 1.16 et permettant de lier entre elles les exigences, et de personnaliser les types de ces liens sera également facilement exploitable grâce au « drag & drop ».

Un nouvel encart prévu à cet effet et accessible depuis la page de consultation (cf. capture d’écran ci-dessous) permettra de consulter les exigences liées et d’ajouter de nouvelles exigences depuis la bibliothèque en glissant simplement les exigences.

 

 

A lire aussi : le tutoriel dédié à la prise en main des jalons.